Ostéo et sport de haut niveau

Partager

Publié le : 
05-06-19
les partenariats entre l’IFSO et le monde professionnel s’ouvrent au sport de haut niveau

La Fondation EFOM BORIS DOLTO a toujours le souci de préparer au mieux ses étudiants aux réalités de l’exercice professionnel. Et quoi de mieux que l’application des techniques apprises directement sur le terrain !

Ainsi, les partenariats entre l’IFSO et le monde professionnel s’ouvrent au sport de haut niveau. Les étudiants de L’IFSO EFOM bénéficient, depuis cette année, d’expériences de terrain dans l’univers exceptionnel du sport de haut niveau.

Récit de la première étape :

Dimanche 19 mai, et pour 6 jours, un étudiant est plongé au sein de l’équipe cycliste féminine de la FDJ / Nouvelle Aquitaine / Futuroscope afin d’occuper un poste d’assistant de l’équipe.
Un formateur avec un autre étudiant les ont rejoints lundi et mardi afin de mettre en place une clinique pour un suivi en ostéopathie.

C’est ainsi que lundi 20 mai, départ de Poitiers à 9H direction Durango, dans le pays basque espagnol pour retrouver l’équipe de la FDJ qui réalise son premier jour de course.
Sur la route, nous joignons l’utile à l’agréable : nous faisons une pause repas sur la route face à l’océan atlantique ! Puis direction l’Espagne où nous retrouvons rapidement l’équipe qui a déjà commencé la course.

Nous reprenons la voiture pour les voir sur autre portion du circuit où dans l’échappée deux filles de l’équipe se trouvent aux avants postes.
Puis, direction l’arrivée pour voir une 4eme et 8eme place pour la FDJ.

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous retrouvons notre étudiant assistant pour la première phase de récupération : Home trainer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et enfin direction l’hôtel où nous allons attaquer le vif du sujet : les soins ostéo après les massages !
Et nous commençons : Tests suivis des traitements

 

 

 

Et comme une équipe c’est aussi un staff, après les filles, au tour du staff de bénéficier de l’apport de l’ostéopathie !

 

 

 

 

 

 

 

 

Il commence vraiment à se faire tard, nous avons pu voir les 6 filles de l’équipe ainsi que l’assistant et le directeur sportif. Nous pouvons aller dormir, il est 1h du matin !

Le lendemain matin, petit déjeuner à 8h.

Journée de repos pour l’équipe, elles vont « juste aller rouler 1h30 pour « bouger » les jambes.

Nous en profitons pour leur demander à toutes comment elles se sentent.
C’est l’intérêt d’être sur place : nous avons le retour immédiat des nos techniques.

Pendant l’entrainement de l’équipe, on en profite pour se poser devant le paysage de l’hôtel !

 

 

Puis après l’entrainement, nous faisons repasser chacune des filles pour obtenir leurs sensations post effort et les re tester pour vérifier si toutes nos techniques ont été efficaces et ont tenu. 

Les résultats escomptés étaient bien là.

 

Mission accompli : l’équipe et le staff étaient contents du bienfait que l’on a pu leur apporter, les étudiants sont ravis d’avoir participé à une aventure humaine remplie de cas clinique !!!

 

Maintenant retour à la maison…