Thomas Osinski, Thèse de Doctorat

Partager

Publié le : 
17-01-20
Le 13 décembre 2019, Thomas Osinski, diplômé de l'IFMK EFOM en 2009, masseur-kinésithérapeute en exercice, enseignant et chercheur, a soutenu sa thèse de doctorat à l'hôpital Raymond Poincaré de Garches.

Thème de la thèse:

"Représentation du corps, fonctionnement du système nerveux central et douleur centrale : études chez le bléssé médullaire".

Résumé :

La thèse a porté sur le thème de la représentation du corps dans les douleurs neuropathiques centrales. Cette thématique a été abordée dans la suite de recherches proposant qu’il existe un lien entre altération du fonctionnement du système nerveux central, douleur chronique et altération de la représentation corporelle. Nos deux hypothèses étaient que les patients blessés médullaires souffrant de douleurs neuropathiques sous-lésionnelles (DNSL) présentent des modifications du système nerveux central (SNC) et des altérations de la représentation du corps. Pour tester ces hypothèses nous avons mis en place une revue systématique sur la plasticité du SNC induite par la douleur post-lésionnelle. Nos résultats ont permis de mettre en avant que les patients présentant des DNSL montrent des signes de plasticité maladaptative au niveau de ladite “neuromatrice de la douleur” et une dysrythmie thalamo-corticale déjà décrite dans d’autres pathologies. Dans une seconde étude nous avons étudié le lien entre DNSL, représentation du corps et phénotypes psychologique et sensoriel. Le paradigme du jugement de latéralité (TJL) nous a permis de mettre en avant une altération de la représentation du corps des membres inférieurs par rapport aux membres supérieurs chez les patients paraplégiques. Cette altération est corrélée à l’intensité de la douleur des patients et particulièrement son caractère neuropathique mais non au phénotype sensoriel ou psychologique des patients. Les données apportées confirment nos hypothèses et ouvrent vers la possibilité d’explorer ces phénomènes plus en avant et de déterminer quels moyens de rééducation peuvent être utiles pour aider les patients avec des DNSL